Cédric Lavie

Le mot de l'auteur

« J’ai mis du temps à accepter d’avoir écrit cette histoire, tellement les situations qu’elle évoque me troublaient. Mais aujourd’hui tous les personnages m’habitent, m’accompagnent et me poussent à prolonger cette aventure. Leur énergie, leur tempérament sont des hymnes à cette vie qui ne sera jamais un long fleuve tranquille.

Il y a dans cette pièce ce que l’humanité a de contradictoire, en faisant cohabiter le sublime avec l’abject jusqu’à parfois les mélanger. Ces dualités font parties de ce que nous sommes, bien que nous ne le comprenions pas toujours.

Ce sont parfois les événements qui guident notre regard, nos actions vers le beau ou le terrible. Mais même les expériences collectives sont vécues de façon particulière et unique par les protagonistes.

Isaac, Pierre, Joseph, Moïse et David ont traversé une grande partie de leur vie ensemble et bien qu’ils soient persuadés de se comprendre, de se connaitre à travers leur expérience commune, ils vont découvrir ce soir que leur vécu est finalement bien différent. Confronté à leur passé qui ressurgit « par effraction » ils vont accepter de se mettre à nu pour la première fois pour Judith. »

Cédric Lavie